Accueil > Accueil > Problèmes et Escroqueries > Un escroc gagne petit sur Naturabuy

Un escroc gagne petit sur Naturabuy

dimanche 20 septembre 2015, par Erwan

Un nouvel escroc répondant au pseudonyme de Sberto exerce depuis quelques temps sur le site Naturabuy.

Sa technique consiste à proposer des objets (en général des lots de revues) à petits prix, à se faire envoyer le règlement de l’achat par virement ou par mandat, et à ne rien envoyer en retour. Les sommes escroquées étant très faibles, les victimes renoncent souvent à porter plainte.

C’est le nombre des victimes qui rend l’opération rentable pour l’escroc. Les lettres recommandées de relance, expédiées à l’adresse qu’il fait figurer sur le site reviennent avec la mention : "n’habite pas à l’adresse indiquée" :
Mr BERTO Sylvain - 14, Rue des Hortis - 13020 MARSEILLE - 0985632696
Naturabuy a été réactif, son compte est suspendu.
Comme il "bénéficie" aujourd’hui d’un nombre d’évaluations négatives suffisamment élevé pour que plus personne ne se laisse prendre à son arnaque. Comme l’hydre aux milles têtes, il est probable qu’il réapparaîtra tôt ou tard sous un autre pseudonyme. Soyez prudents.

Tous les "Mugu" en puissance devraient regarder cette excellente émission d’Envoyé Spécial qui décrypte tous ces arnaqueurs ivoiriens qui opèrent depuis des cybercafés.

Autre témoignage édifiant : le 9 juillet dernier, un utilisateur Naturabuy achète un carton de pigeons d’argile via le site.

Le vendeur informe d’un délai de livraison de 5 à 6 jours, et puis plus rien.
Malgré les relances via le site NaturaBuy, le produit n’est toujours pas reçu, et bien entendu, silence radio de la part du vendeur.

"J’ai dû déposer un litige auprès de NaturaBuy le 1er août qui m’a communiqué le 3 août, les coordonnées du vendeur (nom, adresse, adresse mail, numéro de téléphone) afin que je le contacte à ce sujet. NaturaBuy a communiqué également au vendeur mon adresse mail et mon numéro de téléphone ainsi qu’un rappel de son engagement en tant que vendeur, payé pour le produit commandé.

Après mail au vendeur resté sans réponse et plusieurs essais j’ai obtenu le vendeur au téléphone. Ce dernier m’a informé que lui-même n’avait pas été livré du produit et qu’il n’avait pas jugé utile de me prévenir mais qu’il allait rembourser, il m’a demandé mes coordonnées postales nom et adresse, que j’ai communiqué par sms.

Une semaine plus tard, en l’absence de remboursement, j’ai envoyé un nouvel sms auquel il m’a répondu par ce même moyen en disant que le remboursement avait été effectué "avant hier".

Une semaine plus tard, le remboursement n’étant toujours pas reçu, j’ai envoyé un courrier recommandé qui est resté sans effet.

J’ai tenu informé NaturaBuy de chaque élément du dossier. Je leur ai envoyé un mail leur demandant quels étaient leurs moyens (légaux) afin que le vendeur me rembourse. Ils m’ont juste répondu que c’était au vendeur de rembourser.

"Dernièrement, NATURABUY m’a remboursé en "prenant" sur le compte positif du vendeur. Donc chez NATURABUY les vendeurs sont susceptibles d’avoir un "compte", ce que j’ignorais. En cas de réclamation, NATURABUY a la possibilité de prélever sur ce compte si celui-ci présente un solde positif et si l’acheteur lésé refuse d’abandonner la réclamation."

Ce genre d’arnaque se multiplie sur tous les sites. Le scénario est toujours le même : silence du vendeur après encaissement du chèque et non expédition de l’achat, puis réponse avec mise en avant d’un prétexte fallacieux quand le site l’a relancé, afin de gagner un peu de temps pour pouvoir arnaquer encore quelques autres acheteurs et enfin nouvelle retombée définitive dans le silence.
La solution est d’adresser une lettre recommandée avec AR au vendeur lui réclamant le remboursement ou la livraison et, en l’absence de réponse, de déposer une plainte à la brigade de gendarmerie ou au bureau de police dont dépend le domicile de l’acheteur.
La prévention est de ne traiter (autant que faire se peut) qu’avec des acheteurs possédant un nombre significatif d’évaluations positives et d’éviter ceux qui ont déjà posé des problèmes. Pour des objets de valeur ne traiter qu’avec ceux qui ont plus de 95% d’évaluations positives.

Imprimer cet article

Imprimer