Accueil > Accueil > Problèmes et Escroqueries > Exemple d’une arnaque sur Internet

Exemple d’une arnaque sur Internet

vendredi 4 décembre 2015, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Nous avons déjà souvent averti nos lecteurs des arnaques sur Internet.
Celle que nous dénonçons aujourd’hui est à triple effet.

L’arme est annonçée pour tirer en full auto avec des cartouches à blanc. Ce n’est pas prévu par la règlementation.
Et puis nous nous retrouvons exactement dans le cas des armes à blanc pour le cinéma qui ont été remises en état pour être fournies à Coulibaly pour sa funeste besogne.

- une arme est présentée comme prétendument libre. Pour cela un certificat officiel figure sur une photo, certainement volontairement floue. Elle est présentée comme étant de 7ème catégorie, c’est dire que l’arnaqueur retarde de quelques années. Et pour prouver ses dires il indique une page sur le site Web de l’UFA. Mais cette page n’existe pas.

- vu la nature de l’arme il est évident que l’acheteur bien crédule sera pisté par les services officiels. Et il l’aura bien mérité. Dans la Marine française on dit "trop con mérite punition".

- enfin, il va perdre ses fonds et certainement sa liberté, car l’arme n’existe pas. La ficelle est trop grosse !

Le site internet a bien réagi, il a fermé le compte de ce vendeur mais l’annonce figure toujours.
Au cas où elle disparaitrait la voici sous forme de PDF.
En faisant une recherche sur Google, nous constatons que le même vendeur a posé des dizaines d’annonces pour vendre des armes aussi litigieuses.

Consulter toute la rubrique escroquerie.

Imprimer cet article

Imprimer