Accueil > Actualité des armes et de l’armement. > Tireurs : pénurie de munitions

Article paru dans la Gazette des armes n° 552 de mai 2022

Tireurs : pénurie de munitions

lundi 4 avril 2022, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Ukraine
JPEG - 1.1 Mo
Dans l’entrepôt d’un grossiste français, ces palettes de munitions sont destinées à satisfaire une « commande administrative ! »

Les tireurs se plaignent de grandes difficultés pour s’approvisionner en poudre, ogives, amorces et autres composants. Les fournisseurs habituels expliquent qu’ils ne savent pas quand ils seront réapprovisionnés.

Il semble que ce phénomène ait de multiples causes : d’abord les usines ont repris leur activité avec du retard du fait du Covid qui avait ralenti, voir stoppé la production. Ensuite, est survenue la flambée des prix des matières premières et celle des transports. Mais surtout, le marché américain accapare tout. S’ensuit également une forte demande à l’extérieur des USA.
Le prix des amorces a été multiplié par 5. Aux USA, les cartouches de 9 mm se vendent 50 $ alors que l’année dernière elles se vendaient en France 10,90 € et 13,90 € aujourd’hui.

Il se dit également que l’armée française aurait passé des commandes très importantes pour compenser les stocks insignifiants dont elle disposait il y a quelques mois. Imaginons que cette situation soit la même dans les autres pays, alors les tireurs sportifs ne pèsent pas lourd en termes de chiffres.
Les prix s’envolent et les industriels vendent au plus offrant. Pourtant, ils mettent le paquet pour rattraper ce retard, ainsi aux USA, l’usine Winchester vient de passer au 3x8 heures 7 jours sur 7 au lieu des 2x8 heures 6 jours sur 7.
Et la guerre en Ukraine a asséché certains approvisionnements d’acier. Les armées de l’OTAN qui ont décidé de se réarmer, ont passé des commandes folles aux fabricants de munitions métalliques. Ainsi, la nitrocellulose qui est la base de la poudre est en forte demande et se vend au plus offrant.
Le marché américain est en train de se rétablir mais le marché européen risque de connaître une pénurie en décalé car il n’y avait plus une seule cartouche de disponible sur le marché américain l’année dernière, une situation inédite.

Voir aussi :
- Les fabricants américains se précipitent pour soulager une pénurie de munitions déclenche par la pandémie.
- Vidéo Youtubequi explique parfaitement cette pénurie de munition.
 

Imprimer cet article

Imprimer

Dans la même rubrique