Obsolescence culturelle pour les armes ?

Il est des cassandres qui prédisent déjà la fin définitive des armes à feu pour les particuliers. Pour ces apprentis sociologues, c’est une époque qui arrive à son terme. Dans une société urbanisée, en proie à tous les maux, violente et déstructurée, la dégradation de la sécurité publique ne peut qu’accélérer le processus. Les détenteurs légaux d’armes à feu, qu’ils soient tireurs, (...)

Lire l'article complet

Consulter les articles plus anciens