Faire tirer en rafale une Kalachnikov transformée en semi-auto ?

Suite au drame survenu en décembre dans le Puy-de-Dôme au cours duquel un « survivaliste » a assassiné trois gendarmes, le Ministère de l’Intérieur a décidé d’un énième tour de vis dans la législation sur les armes. Il faut dire que depuis 2018, la vis commençait à rouiller, il fallait bien la dégripper [1]. C’est ainsi que les armes semi-automatiques issues d’armes de guerre (...)

Lire l'article complet

Consulter les articles plus anciens