Lexique des armes

Les conversions d’armes à feu

dimanche 23 septembre 2018, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

La conversion est un dispositif amovible qui permet de modifier une arme à feu le temps que la conversion est montée dessus.
Il y a les conversions qui modifient le calibre, celles qui modifient l’aspect en transformant l’arme de poing en arme d’épaule et l’inverse.

La conversion est incluse dans les éléments d’armes (art R311-1-I-19°). C’est-à-dire classée dans la catégorie de l’arme sur laquelle elle est montée. A noter qu’elle est susceptible d’opérer un changement de catégorie le temps du montage sur l’arme..
Les conversions qui modifient le calibre d’armes de catégorie A ou B peuvent être acquises avec l’autorisation de détention correspondante.

JPEG - 51.1 ko
Un Colt mle 1847 converti pour tirer des munitions à étui métallique est classé en catégorie B.

Sont classée en catégorie B 1° : les armes à feu de poing et armes converties en armes de poing non comprises dans les autres catégories, (Art R311-II-1°)

JPEG - 33 ko
La conversion elle même est classée en catégorie B.

Les reproductions

Cas des conversions permettant le tir d’étuis métalliques dans une reproduction d’arme, qui à l’origine se chargeait par l’avant ou tirait des munitions papier.
D’abord la reproduction d’arme tirant des étuis métalliques est exclue de la catégorie D§f), (art R312-IV §f). Ainsi la conversion qui permet le tir d’étuis métalliques est classée en B s’il s’agit d’une arme de poing et en C s’il s’agit d’une arme d’épaule.
L’arme perd sa catégorie d’origine (D §f) le temps que la conversion est montée dessus et la retrouve quand elle est démontée.

Les armes authentiques

Il va de soi que les armes authentiques à percussion, qui ont été converties à l’époque pour tirer des cartouches à étui métallique, sont bien des armes de collection. La conversion étant elle même antérieure à 1900, cela ne change pas le classement. Le logo de cet article est un Colt Richard conversion.