Accueil > Article publié à classer > Le Tir aux Jeux olympiques 2024

Le Tir aux Jeux olympiques 2024

vendredi 5 juillet 2024, par Patrick FORTERRE

Les JO en France qui se déroulent au sein du Centre National de Tir Sportif de Châteauroux, vont générer un important coup de projecteur sur notre sport, et plus largement sur le monde des armes. Cette exposition surtout télévisuel est très favorable !

Une présentation positive du tir sera une juste récompense pour les 275 000 licenciés de la FFTir, dont une grande majorité de simples tireurs de loisir. Par le biais de leur licence, ces tireurs participent au financement du haut niveau et ont contribué à celui de la seule installation sportive civile européenne actuellement capable d’accueillir toutes les disciplines du tir de 10 à 600 mètres.
Pour toutes ces raisons, nous voulons mettre en exergue le dossier de presse de la FFTir. Afin que tous ceux qui le souhaite, puissent en assurer la publicité et profiter de cette occasion unique pour lutter contre l’hoplophobie [1] et inciter autour d’eux à découvrir et s’initier au tir (FFTir ou FFBT, pour la compétition ou le loisir).
Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts !
JPEG - 118.5 ko
Jean Quiquampoix champion de la XXXIIème olympiade de Tokyo en 2020.

La FFTir :

La FFTir est née en 1967 sous forme d’association loi de 1901, reconnue d’utilité publique en 1971, elle agit par délégation du ministère chargé des Sports ;
A reçu la délégation du Para-tir au 1er janvier 2017, donc membre du Comité National Olympique et Sportif Français et du Comité Paralympique et Sportif Français ;

Présidée depuis février 2021 par Michel BACZYK (que nous recevons ce mois-ci dans les colonnes de Légi-arm) qui a pris la suite de Philippe CROCHARD et après en avoir été le trésorier, elle compte à ce jour 275 000 licenciés, 1 642 clubs et 20 000 jeunes (de poussins à juniors) qui pratiquent, dans 12 disciplines différentes, 130 types d’épreuves ;

Le tir sportif est le 4ème sport individuel masculin en France. Si les femmes ne représentent que 13% des licenciés (en progression constante), elles constituent 45% des effectifs des Sportifs de Haut Niveau ;
En sus du CNTS, on trouve aussi des athlètes à l’INSEP et 5 CREPS [2] ;
Une 8ème place à Rio et une 6ème place à Tokyo, 15 médailles olympiques et 80 podiums individuels aux championnats du monde. Et depuis 1986, 278 podiums en Coupe du monde et 18 globes de cristal.

Les épreuves 2024

- Les 15 épreuves de tir des Jeux olympiques commenceront le samedi 27 juillet à 9H00 par la qualification de la carabine 10m par équipes mixtes et s’achèveront le samedi 5 août à 15 heures par la finale du Skeet olympique par équipes mixtes [3].

- Les 13 épreuves de tir des Jeux paralympiques débuteront le samedi 31 août à 9h30 par la qualification de la carabine 10 m debout senior et s’achèvent le jeudi 5 septembre à 11h45 par la finale de la carabine 50 m couché.

PNG - 209.4 ko
Cliquez pour télécharger le dossier de presse complet de la FFTir.
Vous retrouverez dans le dossier de presse FFTir le détail des horaires à partir de la page 14, les épreuves et leurs particularités à partir de la page 19.

Les équipes de France 2024 :

- 15 tireurs olympiques : 8 femmes et 7 hommes ;
- 9 tireurs paralympiques : 2 femmes et 7 hommes ;

Vous retrouverez le portrait et le palmarès de chacun(e) à compter de la page 34 du dossier de presse de la FFTir.

L’UFA souhaite à chacun des compétiteurs, la meilleure réussite possible. Au Président de la FFTir et à l’ensemble de ses équipes, l’UFA souhaite que l’or soit français à Châteauroux et bien sûr un maximum de médailles.
Cet été, soutenons tous nos tireurs olympiques et paralympiques.

Pour en savoir plus :
- Le Tir aux JO sur le site olympics ;
- La sélection paralympique ;
- La sélection olympique ;
- L’affiche des JO.
La note historique :
- La FF Tir et son histoire, - La page Wikipedia. ;
- Historique de L’union des Sociétés de Tir de France ;
- FUSTAN (Fédération des Unions et Sociétés de Tir d’Afrique du Nord) ;
- Pensées d’un tireur aux armes règlementaires « presque heureux ».
 

[1peur irraisonnée des armes, particulièrement des armes à feu, et des personnes qui sont armées. L’origine de ce mot vient de "hoplon", un terme grec signifiant arme.

[2centres de ressources, d’expertise et de performance sportive

[3épreuve de « tir plateau »,qui remplace le Trap mixte de Tokyo et qui consiste à tirer avec un fusil de style fusil de chasse, avec des cartouches pleines de grenailles de plomb, sur des plateaux d’argile de 11 centimètres de diamètre, en mouvement. Le Skeet olympique se pratique sur un parcours comportant deux cabanes de lancement distantes de 40 mètres, de ces cabanes partent des plateaux et les tireurs se déplacent sur sept postes de tir placés sur un arc de cercle.

Imprimer cet article

Imprimer

Dans la même rubrique