Accueil > Actualité des armes et de l’armement. > Armée, défense et armement > La culture des armes en Ukraine

La culture des armes en Ukraine

par Jean Pierre Bastié, Vice Président de l’UFA

Ukraine
PNG - 647.1 ko
Le club de tir de Kiev.

En 2019 le tout nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky souhaitait renforcer la réglementation des armes dans son pays. Une réglementation très permissive dans un contexte particulier puisque des dizaines de milliers de vétérans de la guerre du Donbass avaient rapporté leurs armes chez eux après leur démobilisation.

A l’époque, le sujet préoccupait l’Europe car ces armes pouvaient être revendues aux plus offrants.
Mais à la fin du mois de février 2022, quelques jours avant l’attaque de l’Ukraine par la Russie, tout a changé.

PNG - 763.3 ko
Députée ukrainienne qui a reçu une dotation, comme l’ensemble de ses collègues parlementaires.

Face à l’état d’urgence, le parlement ukrainien a voté une loi permettant aux particuliers d’acquérir et de porter des armes à feu. La détention était toujours soumise à autorisation, mais les démarches étaient simplifiées, réduites à un seul passage devant une commission médicale.

Razzia sur les armes

Dans les jours qui ont suivi, les armuriers ont été dévalisés. Armes et munitions ont disparu des présentoirs et des réserves. Tout a été vendu. Les derniers exemplaires se sont arrachés le 23 février, la veille de l’attaque de l’Ukraine par la Russie. Beaucoup de clients potentiels sont repartis les mains vides.
Rien qu’au mois de février, 10 000 armes à feu avaient été enregistrées. Dans l’ensemble, avant la guerre le pays comptait plus de 700 000 propriétaires légaux d’armes à feu. Comme le soulignait l’ancien ministre ukrainien de la Défense, Andriy Zagorodnyuk : « les armes à feu faisaient depuis longtemps partie de la culture nationale ».
La guerre est en cours et il est bien difficile de savoir aujourd’hui qu’elle en sera l’issue. Mais cette situation pose une question primordiale : Que deviendront ces armes réparties dans tout le pays à la fin de la guerre ? « Chat échaudé craint l’eau froide ». Il y a peu de chance que les ukrainiens soient tentés de rendre les armes à la fin du conflit.

JPEG - 178.2 ko
La queue devant une armurerie en Ukraine à la veille du conflit.
JPEG - 79 ko
Distribution des armes aux civils.

Rel. L- 09/05/22

 

Imprimer cet article

Imprimer

Dans la même rubrique