Accueil > Accueil > Widget > Pourquoi les fusils de chasse d’avant 1946 sont rares ?

Pourquoi les fusils de chasse d’avant 1946 sont rares ?

vendredi 11 juin 2021, par Jean Pierre Bastié, Vice Président de l’UFA

Lorsque les troupes d’occupation s’installent en France en 1940, une ordonnance datée du 10 mai interdit la détention des armes par les particuliers. A l’exception toutefois des armes historiques ou à air comprimé.

JPEG - 26.5 ko
Dès le 1er avril 1942 une ordonnance de l’occupant à enjoint la population à déposer les armes.
Télécharger cette affiche en A4.

Mais la quantité des armes remises volontairement s’avère insuffisante et une nouvelle ordonnance, datée du 5 mars 1942 exige la remise de toutes les armes avant le 1er avril 1942.
Les français, contraints par ces nouvelles mesures, rapportent massivement leurs armes de chasse, de tir et de défense dans les mairies qui les collectent. Mais faute de temps, elles sont rarement enregistrées et rares sont les propriétaires qui repartent avec un récépissé de leur dépôt.
Les troupes d’occupation se jettent rapidement sur ce « trésor de guerre », vite partagé et expédié en Allemagne. La plupart des propriétaires ne les retrouveront jamais.

Plus de fusils !

A la fin de la guerre, les actions de chasse reprennent de façon sporadique. Le gibier est nombreux, mais les armes sont rares et la moindre pétoire se négocie à des prix exorbitants. C’est dans ce contexte de pénurie que les manufactures d’Etat lancent la production de fusils de chasse dans l’attente de nouveaux contrats militaires.
La MAS à Saint-Etienne et la Mac à Châtellerault, créent leurs propres modèles. A Tulle par contre, on produit des fusils de chasse sous licence FN.
Ces fusils de chasse connaissent un franc succès jusqu’à ce que les usines des fabricants d’armes privés reprennent une production suffisante pour répondre à la demande.

JPEG - 193.7 ko

Tous ces fusils de chasse, produits en manufactures d’Etat sont postérieurs à 1946 et donc classés en catégorie C1°c).

PNG - 418.8 ko
Fusil cal 12 produit par les manufactures d’état entre 1946 et 1950. Classé en catégorie C1°c).

Voir aussi : Rendre les armes en 1942 ;

FONT size=1>Rel. L- 20207/21

 

Imprimer cet article

Imprimer