Escroquerie en VPC : permutation d’objets

jeudi 1er mars 2018, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

La vente à distance a grandement « facilité » le travail des escrocs de tous poils.
Un de nos correspondants nous raconte sa mésaventure.

Témoignage :

J’ai envoyé un objet à un pseudo acheteur. Il prélève les pièces mécaniques dont il avait besoin pour réparer son arme. Et il me retourne mon objet en prétextant qu’il ne fonctionne pas. Evidemment, le mécanisme n’est plus complet.
Comme la vente s’était effectuée par Naturabay, mon faux acheteur a fait pression sur le site de mise en relation pour que je le rembourse. Ce que j’ai dû faire de mauvaise grâce.

Réponse :

C’est le risque de la vente à distance. Je me souviens d’une expérience épique ou j’avais envoyé une carabine à levier américaine. Mon acheteur indélicat avec permuté les ressorts qui appuient sur le levier. Les siens étaient moins forts et le levier ne plaquait plus sur la sous-garde. Mais il y avait encore la trace récente du frottement. Donc j’étais certain de ne pas avoir rêvé d’autant plus que j’avais les photos.
Je m’en suis mieux sorti que vous, parce que j’ai réussi à récupérer mes ressorts authentiques.

Moralité :

Ne vendre qu’aux correspondants de confiance. Pas facile dans ce monde.

Consulter toute la rubrique escroquerie et faites attention à vous.