Accueil > Presse & armes (articles, émissions...) > "Loire Atlantique la chasse aux armes » !

Matraquage de média

"Loire Atlantique la chasse aux armes » !

mardi 13 septembre 2011

Comme chaque jour je me déplace pour acheter mon journal quotidien Presse Océan et je tombe sur cette Une :

« Loire Atlantique la chasse aux armes » !

Alors que toute la presse dans son ensemble nous rappelle le drame vécu le 11 septembre par nos amis américains mon quotidien préféré, lui , évoque l’état de guerre en notre beau pays de Loire Atlantique contre les armes…
Photo couleur racoleuse avec un monticule d’armes destinées à destruction.
Premier constat nous ne voyons pas d’armes du grand banditisme mais plutôt un amalgame de pétoires médiocres.


Page deux la police déclare :

« Les affaires de coups et blessures ne seraient pas si nombreuses si les armes circulaient moins, puis, il y a trop d’armes en circulation »….
Le responsable de la zone police aime par ailleurs à citer cette maxime :
« Chaque arme saisie l’après midi ne servira pas le soir en discothèque »

Bien entendu les détenteurs légaux que nous sommes, tireurs sportifs, chasseurs ou collectionneurs partageons ce point de vue mais nous sommes à chaque fois écoeurés par l’image qui est donné avec beaucoup de complaisance par les médias sur les détenteurs légaux d’armes en laissant planer l’opprobre sur tous.

Nous voyons page 3 la photo d’armes saisies, que voyons nous :
Des armes de chasse de cinquième catégorie à canons lisses, un fusil, oui, douteux, peut être avec ses canon sciés, peut être un coach gun à contrôler si ceux-ci ne font quand même pas plus de 45 cm ce qui n’est pas facile à voir sur photo, puis enfin, pour la bonne bouche une carabine à air comprimée plus un jouet qu’une arme vous avez les mêmes dans les stands forains où il faut crever des ballons de baudruche… De qui se moque t’on ?

La encore pas de AK 47 ou autres PM, pas de P38 ou Colt 45 rien que de la matière susceptible de susciter la peur chez le citoyen lambda !

Mais où je me fâche sérieusement c’est à la lecture du commentaire :
924 déclarations en préfecture…

Où est le problème ????


Est il possible de raconter de telles stupidités alors que les pouvoirs public, les forces de police et de gendarmerie, exigent, ce qui est normal, le respect de la loi sur la possession et la détention des armes à feu, par la demande d’autorisations de détention, et par la déclaration, de toutes les armes de 1ere 4eme, 5ème( canon rayé) et 7ème !

Qu’il y en ait , plus en 2010 qu’en 2002 et moins qu’en 2007 qu’est ce que cela change à l’affaire, où est le délit ?
Peut on encourager la détention d’armes dans la clandestinité alors que de nombreuses associations dont la nôtre s’efforcent d’imposer un respect strict des textes législatifs en vigueur !
Regrets exprimés par notre pigiste, (à ce niveau nous ne pouvons pas parler de journaliste) ce métier méritant plus de respect, devant la non déclaration des 5ème,6 ème catégorie…Comment déclarer une 6ème reprenant tout ce qui peut être considéré comme arme par destination ? Couteau de cuisine y compris.

Le bouquet final

Les armes de 7e ne sont pas déclarées erreur grossière ( sic) et celles de 8ème également…

Merci la coupe est pleine ! La déclaration d’un pistolet à rouet contemporain de François premier améliorerait sans aucun doute la sécurité publique !

Regardez bien la photo des armes saisies à Toulon….

Je vois quelques superbes winchester en 5ème mais surtout une carabine Sharps NM 1863 et une Joslyn 1864 , armes importées par la Défense Nationale lors de la guerre de 1870, que viennent faire ces très belles et rares armes de collection dans cette galère ???

Pour terminer, le paragraphe sur les armes blanches saisies notamment lors du passage dans les tribunaux…

J’engage notre rédacteur à se rapprocher de son confrère journaliste à Ouest France qui avait été inquiété pour détention d’un redoutable Opinel lors d’un passage au tribunal du Mans dans le cadre d’un travail de reportage…
 [1]

Photo, article, protestation véhémente, il s’agissait d’un journaliste la loi serait elle différente dans ce cas ?

Pourquoi lorsque l’on veut communiquer sur les armes et que l’on n’y connaît rien, ce qui est respectable, préfère t’on raconter tout et n’importe quoi plutôt que de demander l’avis de spécialistes et d’experts, ils ne manquent pas.

En ce qui me concerne, devant ce chef d’œuvre journalistique Presse Océan a perdu toute crédibilité à mes yeux et je renonce désormais à en faire l’achat, merci si vous approuvez ces propos d’en faire autant.

Voir l’article de Médiapart : Pratiques illégales, contrôles au faciès, dépression : les aveux volés d’un chef de la police


[1Rappel des faits…..Vision prémonitoire, messieurs arrangez vous entre vous !

Imprimer cet article

Imprimer