Accueil > Questions fréquemment posées > Les armes de collection > Le statut du collectionneur

Le statut du collectionneur

mardi 29 décembre 2009, par UFA

Beaucoup nous demande de défendre le statut du collectionneur qui permettrait des détentions.

Un amateur éclairé répond

JPEG - 22.2 ko
Le collectionneur est un historien

Je ne me souviens très bien des propos du député Bruno Leroux en 1998 : a propos des détentions d’armes il affirmait : "J’arrête le flux, pour permettre ensuite d’entamer le reflux".

Un statut des collectionneurs avec déclaration de toutes les armes de collection permettrait " de faire porter l’étoile jaune" aux collectionneurs avec risque de spoliation par la suite. Il suffit de se souvenir ce qui s’est passé en 1941 et plus récemment en 1995 et 1998 avec les fusils à pompe.

Seule la démarche de l’UFA qui demande la date et 1900 et une liste additive est acceptable en l’état, pour le reste je crains le pire.

Il faut préconiser une chasse plus intense contre les trafiquants, des peines plus lourdes. La loi doit réprimer ceux qui sont en dehors des clous et récompenser les bons citoyens.

Ce qui est gênant c’est de constater l’accord tacite entre Leroux et Raoult qui représentent deux politiques sensées être diamétralement différentes !
Pour qui voter aux régionales ? Peut être serait-il interessant de poser la question an niveau national de l’UMP, les propos de Raoult étant semblables au dogme du préconisé par le PS ?

Imprimer cet article

Imprimer