Accueil > Presse & armes (articles, émissions...) > La Gazette des armes > Articles publiés en 2017 dans la Gazette des Armes > Une décision préfectorale contestée

Article paru dans la Gazette des armes n° 497 de mai 2017

Une décision préfectorale contestée

Présentez balais !

dimanche 23 avril 2017, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Comme un certain nombre de préfectures ou de mairie, la préfecture de la Meuse avait interdit explicitement aux reconstitueurs de porter des armes même neutralisées ou factices lors de cérémonies.

C’était le 102° anniversaire de la Bataille des Eparges célébré à Fresnes en Woëvre et aux Éparges le lundi de pâques. La loi autorise le préfet à prendre ce genre d’arrêté « lorsque l’atteinte constatée ou prévisible au bon ordre, à la salubrité, à la tranquillité et à la sécurité publiques l’exige… » Mais par ailleurs la règlementation qui interdit le transport des armes sans motif légitime, autorise explicitement le port et le transport lors d’une « participation à une reconstitution historique ». Les reconstitueurs étaient donc dans leur droit.
Alors que cela fait une quinzaine d’année qu’ils défilent de la sorte, quelle ne fut pas leur surprise de recevoir par mail une menace de la préfecture : "tout arme même neutralisée ou factice est interdite et sera confisquée".

JPEG - 20.1 ko
Après ce défilé contestataire et par respect, les reconstitueurs on laissé les balais pour la visite au cimetière. Mais toujours sans leur fusil Lebel neutralisé.

Pour protester solennellement, les membres de l’association « Le poilu de la Marne » ont décidé de défiler avec des balais en remplacement des fusils Lebel neutralisés. Par ce geste contestataire ils voulaient montrer en haut lieu ce que peuvent donner des décisions absurdes et contraires au devoir de mémoire tant recherché aujourd’hui. Cela pourrait tout simplement conduire à la fin des reconstitutions historiques qui sont souvent sollicitées pour participer aux différentes fêtes autour du monument aux morts de chaque ville ou village.

Reconstitueurs :
La règlementation vous donne le droit de porter des armes neutralisées lors de manifestation.
En tout cas, coup de chapeau aux Poilus de la Marne pour leur sens de la contestation doublé de celui de la communication. Bravo !

Lire aussi :
- Reconstitution : se déplacer avec une arme ?
- Le port et le transport d’armes factices,

Ce qu’en disent les journeaux :
- L’Est Républicain du 20 avril 2017,
- Un forum de collectionneur,
- La page Facebook des Poilus de la Marne.

Clin d’oeil

Si cette aventure était arrivée a un groupe représentant les bataillons et régiments de sapeurs routiers et cantonniers, il auraient pu défiler avec des brouettes en guise de char...

Imprimer cet article

Imprimer