Accueil > Presse & armes (articles, émissions...) > La Gazette des armes > Articles publiés en 2017 dans la Gazette des Armes > Intempestif : annulation de la bourse de Palavas !

Article paru dans la Gazette des armes n° 494 de février 2017

Intempestif : annulation de la bourse de Palavas !

vendredi 20 janvier 2017, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Ce 15 janvier dernier, les organisateurs de la bourse de Palavas ont été légers. Le vendredi soir, ils ont prévenu par téléphone certains exposants pour leur dire que la bourse est annulée faute d’autorisation. Et ils nous envoient un mail à 21 heures pour dire que « la Préfecture n’a pas donné son feu vert et aucune explication malgré l’intervention du maire de Palavas ».

Fidèle à notre rigueur, nous avons vérifié auprès de la mairie de Palavas et à la préfecture de Montpellier.

Ainsi, nous apprenons que la préfecture n’a jamais reçu de demande d’autorisation que les organisateurs disent pourtant avoir envoyée. Malgré cela, avec l’avis favorable du maire de Palavas, elle a bien envoyé l’arrêté d’autorisation in extrémis à 18 heures 15 le vendredi, mais apparemment, ni la mairie ni l’organisateur ne l’ont reçue. Et nous avons constaté que la préfecture était la première étonnée que la bourse ait été annulée, n’en comprenant pas les raisons.

Bref, tout cela sent à plein nez un manque de communication, un simple coup de fil à la préfecture aurait suffit pour avoir la bonne info. Le drame est que des exposants non prévenus ont traversé la France pour trouver porte close et être averti de l’annulation par l’hôtelier et, pour certains, par les gendarmes. Il y a aussi les particuliers, "aficionado" des bourses qui pour certains sont venus de très loin pour rien.

PNG - 557.4 ko
C’est l’article qui est paru dans le midi libre le samedi 14,
veille de la bourse.

Nous sommes les premiers à dénoncer les préfectures qui font du zèle et qui interdisent des bourses, mais c’est un peu le monde à l’envers quand le problème vient du manque de communication des uns et des autres

Les années précédentes, le Midi Libre faisait de beaux articles sur l’évènement.

Imprimer cet article

Imprimer