Accueil > Accueil > Cazeneuve parle des lobbies : "des marchands de fusils ne peuvent pas (...)

Cazeneuve parle des lobbies : "des marchands de fusils ne peuvent pas empêcher l’Europe de se protéger face au terrorisme."

jeudi 24 mars 2016, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Hier soir au journal de 20 heures, notre Ministre de l’intérieur était interviewvé sur l’arrestation en Belgique du terroriste. Dans l’inventaire de ses actions pour lutter contre le terrorisme, il a déclaré en autres choses : "les lobbies des marchands de fusils ne peuvent pas empêcher l’Europe de se protéger face au terrorisme."

Mais il a aussi affirmé qu’il avait "mis en place un plan européen et que dès décembre il est intervenu pour que l’on modifie la règlementation des armes."

JT du 19 mars 2016 : voir la déclaration disponible sur ce lien, . en allant à 20 minutes 20 secondes si vous êtes pressé ! Il faudra juste patienter durant les longues publicités du début.

Ces affirmations sont un peu en décalage avec les travaux actuels de diverses commissions du Parlement Européenne et les interventions de nombreux pays qui reconnaissent que la Commission s’est trompée de cible, que les mesures proposées n’auront aucun effet sur le terrorisme. Qu’en fait il n’y a pas eu d’étude d’impact. C’est pourquoi les réunions se multiplient à Bruxelles, nous allons vous en parler très prochainement.

Et puis les armuriers ne sont pas des "marchands de fusils" mais des commerçants autorisés, contrôlés, qui commercialisent des armes de sport ou de collection.
Le qualificatif de "marchand d’armes" collerait parfaitement à la France qui est en têtes des exportateurs d’armes militaires.

De mieux en mieux, à l’Assemblée Nationale le 22 mars il déclare : Il est urgent de « mettre en œuvre la décision que nous avons déjà prise pour la modification de la directive relative à la lutte contre le trafic d’armes. Parce qu’aujourd’hui, alors que nous avons pris cette décision un certain temps de lobbies agissent sur les pays et la Commission pour l’empêcher. »
Voir le lien, c’est au bout de 2,16 mn.

- Le Comité Guillaume Tell réagit dans un communiqué en affirmant que le Ministre nous veut du bien : une polémique inutile et un dialogue utile avec le ministre.

Imprimer cet article

Imprimer