Accueil > Accueil > Problèmes et Escroqueries > Sites de vente : dangers !

Sites de vente : dangers !

mardi 6 janvier 2015, par Hadrien NEUMAYER

Naturabuy, Delcampe et plus récemment Natuxo.
Ces noms vous sont familiers ?

Ces trois enseignes ont pour point commun de permettre aux particuliers de vendre des armes, éléments d’armes et munitions, et ce directement à d’autres particuliers, le site n’ayant pour vocation que de servir de plateforme d’annonce.

Basé sur le concept développé depuis 1995 par le géant étatsunien Ebay, ces sites partagent également une caractéristique très importante avec leur ancêtre : la facilité qu’ont certains individus peu scrupuleux à extorquer d’importantes sommes d’argent sans aucune contrepartie.

Ainsi, on retrouve fréquemment des annonces présentant des photographies d’armes qui ne sont pourtant nullement en vente ! Les spécialistes de l’arnaque ont tout loisir d’aller les trouver sur d’autres sites, qu’ils soient spécialisés dans la vente ou non.
Les articles proposés le sont souvent à un prix bien plus bas que la cote normale, ce qui incite bien sûr les acheteurs.

Comment procèdent les escrocs ?
- Ils prennent sur un site de vente des objets de luxe : texte et photos. Sans même changer la police de caractère.
- Le prix est souvent ridicule : 200 € pour un objet vendu 2000 € par le légitime propriétaire.

Quelques conseils :

- Inspectez bien les photographies, des doutes peuvent naître via des détails, filigranes ne correspondant pas au site de vente.
- Prenez contact avec le vendeur, obtenez des gages de son sérieux, d’éventuelles recommandations de tiers. Privilégiez les ventes sur territoire national, il vous sera plus facile de faire valoir vos droits en cas de litige (voir à ce sujet notre article sur l’escroc Pawel Nowak
- S’il vous est possible de vous rencontrer en direct, ce n’en sera que meilleur pour vos affaires.
- Comme pour toute vente, proposez un envoi en contre-remboursement, cela a l’avantage de refroidir bien des arnaqueurs. Encore que nous avons vu dans le passé, des colis envoyés avec de la ferraille sans valeur pour faire du "poids."

- Si le prix est trop attirant, cela est trop beau pour être vrais.

En cas de doute sur une cote, un contact avec un vendeur réputé sérieux, un responsable de l’UFA (également sur le Facebook officiel de l’UFA) suffit généralement à vous donner une idée de la cote du moment qui s’applique à votre pièce tant convoitée !

Différer ou annuler une vente douteuse n’a jamais tué personne, et ce n’est souvent que partie remise...

Que font les site de vente :
- Naturabay :
Ce site est très pointilleux sur la légalité des armes proposé, et ses modérateurs font la chasse aux matériels soumis à autorisation ou interdit à la vente.
Par contre il lui est impossible de savoir si le vendeur est un arnaqueur ou un vendeur sérieux. La seule solution est d’avertir le site que l’annonce a été pompée sur un autre site et que le prix est devenu dérisoire.
-  Delcampe :
Apparament ne se préocupe pas de la légalité de ses annonces par rapport à la règlemention des armes. Mais supprime les annonces signalées comme étant "pompées" d’un autre site. Nous avons pu le vérifier.
Cette nouvelle attitude tranche avec le passé : voir lien. et aussi cet autre lien.
- Natuxo :
Nous n’avons pas encore le recul nécessaire pour dire quelque chose, les problèmes venant de ce site étant plutôt récents.
Par contre, nous sommes abasourdis de voir autant d’armes de catégorie B vendues comme si c’était des "petits pains"...
Que dire des armes rares vendues à prix dérisoire comme ce revolver Gauthier Lejeune à 500 €. Le dernier vu en bourse valait 2500 €.

Dernièrement, il nous a été signalé un utilisateur de Natuxo qui, sous le pseudonyme kholer, vends un petit nombre d’armes à la description et à la légitimité douteuse. Dans tous les cas les prix pratiqués sont absolument irréalistes, il ne faut pas rêver.
Nous vous invitons à la plus grande prudence, des pratiques peu recommandables pourraient se cacher derrière ces ventes.

Imprimer cet article

Imprimer