Accueil > Questions fréquemment posées > Durcir la règlementation sur les armes ?

En marge d’Aurora

Durcir la règlementation sur les armes ?

mercredi 25 juillet 2012, par l’IFAL

Question :
Je viens de lire votre article : Et si les armes à feu n’étaient pas coupables ? Je me dis qu’il faut qu’il y ait encore plus de règlementation sur les armes à feu. 200 morts par an c’est énorme. et en même temps très peu par rapport au USA 87 par jour où tous peuvent posséder une arme.

Alors parce que nous sommes bien protégés contre le papé qui a peur de son voisin et qui n’a heureusement pas la possibilité d’acheter d’arme. Moi qui trouve que la france a beaucoup trop de règlementations, je suis pour un durcissement de la règlementation sur les armes à feu.

je doute pouvoir vous convaincre. Mais je crois que nous sommes nombreuses et nombreux à penser ainsi.

Réponse :

Si nous pensons qu’une règlementation est nécessaire en beaucoup de choses encore faudrait-il qu’elle soit intelligible et efficace. La règlementation actuelle des armes en France ne répond à aucune de ces deux conditions.

JPEG - 6.1 ko
Charlton Heston a été président de la NRA.

Les données que vous avancez sur le nombre de morts aux USA et en France datent de la fin du siècle dernier. Si dans la dernière décennie du XX° siècle, il a bien eu environ 200 homicides par armes à feu, il faut dire que près de la moitié résulte de règlements de compte entre truands qui par définition se soucient peu des lois et des règlements.
Malheureusement, les statistiques des homicides par armes à feu pour ce siècle ne sont plus publiques. Mais comme le nombre total d’homicides est en régression, il est fort probable que celui par armes à feu le soit également.

Certes, 200 morts par an c’est beaucoup, c’est trop mais ce nombre pourtant élevé est inférieur à celui des décès annuels survenus lors d’accidents de montagne ou des noyades.
Que suggérez-vous ? L’arasement des montagnes et l’assèchement des plans d’eau ?

Concernant les USA, « 87 par jour » font 31 755 par an ! Ce nombre n’a jamais été atteint depuis plus d’une décennie et encore il amalgame homicides, accidents et surtout suicides. Actuellement, il y a moins de 10 000 homicides par an, dont environ un quart d’homicides légaux du fait des forces de l’ordre ou de simple citoyens. Là-bas aussi, la majorité des homicides résultent de règlements de comptes entre truands.

Il est possible que de nombreuses personnes aient une phobie des armes à feu, mais tous les référendums sur la question, dans différents pays, ont donné une réponse positive sans équivoque pour affirmer le droit de détenir et même de porter les armes. Dans le cas contraire, tout contrat social serait rompu. Depuis l’antiquité grecque, la société repose sur le principe « civis et miles » !
Alors une réglementation des armes, oui à condition qu’elle soit cohérente et efficace contre les hors la loi et n’harcèle pas les honnêtes citoyens. Les lois superflues nuisent aux lois nécessaires !


Voir rubrique : Statistiques sur les armes à feu.

Imprimer cet article

Imprimer