Accueil > Accueil > L’association UFA > L’Union Française des amateurs d’Armes (UFA) > Historique de l’UFA

Historique de l’UFA

dimanche 28 mai 2017, par UFA

Créée en 1980, l’Union Française des amateurs d’Armes rassemble tous les collectionneurs d’armes et de militaria amoureux des objets pour l’histoire dont ils sont le témoignage et pour le patrimoine culturel qu’ils représentent.

L’objet de l’association est d’intervenir, chaque fois que cela est nécessaire pour faire valoir le point de vue de l’amateur d’armes.
Dès sa création elle a remporté des succès :
- le classement comme armes de collection (8°catégorie) des revolvers 1873 et fusils Gras,
- le classement en arme de chasse (5° catégorie), des armes militaires d’épaule de plus de 10 mm,

Elle a entamé depuis 1992, une action continue pour permettre aux collectionneurs, de pouvoir conserver sans aucune formalité leurs armes, détenues dans un esprit de collection. Pendant longtemps, l’administration a été sourde à ses demandes. L’UFA n’a eu de cesse de demander aux pouvoirs publics de reconsidérer le classement des armes anciennes. Avec d’innombrables courriers et rencontre dans différents ministères.

Les moyens employés sont ceux mis à la disposition des citoyens qui veulent faire entendre leur voix. Une démocratie telle que la France est pleine de ressources, l’UFA saura les employer.
Pas de grand rassemblement, pas beaucoup de bruit, de la présence sur le terrain et de l’efficacité.

Le tout s’est accéléré avec la participation en 2010 au Groupe de Travaill du Ministère de l’intérieur. Depuis, votre association à participé sans relâche à tout le processus législatif en vu de l’élaboration d’une nouvelle loi.
Lors des investigations de la mission parlementaire sur « les Violences par armes à feu » le fondateur de l’UFA a sût marquer le terrain en répétant inlassablement que des armes obsolètes qui n’intéressaient que les collectionneurs, ne pouvaient être achetées uniquement que par les tireurs et les chasseurs, un comble !
Après avoir martelé pendant 12 ans que la date de millésime de classement des armes de collection devait être repoussée de 30 ans, accompagné de ses avocats, il a réussi à convaincre les parlementaires et faire inscrire « dans le marbre de la loi » ce nouveau millésime.

Encore aujourd’hui, l’association collabore avec le tout nouveau SCA pour arriver à mettre au point la carte du collectionneur et définir la frontière, parfois très ténue, entre ce qui est collection de ce qui ne l’est pas.

Le site Internet de l’UFA est devenu incontournable dans le paysage des armes. Plus de 2000 pages répondent aux questions les plus diverses concernant la vie de l’amateur d’armes, qu’il soit sportif, amateur ou simplement collectionneur.

Imprimer cet article

Imprimer