Accueil > Presse & armes (articles, émissions...) > Les émissions de télévision > France 3 et le Trafic d’armes : supercherie !

France 3 et le Trafic d’armes : supercherie !

vendredi 10 février 2012

En pleine heure de grande écoute, France 3 présente le 7 février 2012 un reportage sur le Trafic d’Armes dans le 12/13.
Sur ce reportage les armes qui sont montrés sont factices. De quoi remettre en cause toute la vraisemblance de ce reportage ! Est-ce là l’intox de la télé contre les armes ?

Visionner le reportage de FR3 qui est une "escroquerie" intellectuelle.

Lettre de protestation envoyée lundi 13 février au directeur de France 3.


Du grand n’importe quoi :

- Un SAFN (de 1949) [1] est présenté comme un "fusil d’assaut allemand de la dernière guerre" recherché par les truands pour des "braquages", se "protéger" et "régler des comptes". Pour le journaliste, les "fusils d’assaut" qui alimentent le trafic d’armes proviennent de cambriolages chez des collectionneurs ! Dans la réalité, les collectionneurs ne peuvent détenir un FA que neutralisé ou irréversiblement transformé en FSA. A l’évidence, le journaliste n’a pas trouvé de trafiquant complaisant pour se faire montrer une AK47 de contrebande. Il s’est contenté d’un FSA (peut-être bien neutralisé) pour démontrer son propos sur les "armes de guerre" et les "fusils d’assaut".

- Un revolver d’alarme avec un barillet bidouillé et présenté comme étant un "Colt Cobra" ! [2]
au pire en 9 mm flobert à grenaille...Arme redoutable !!

- Un pistolet d’alarme RECK est présenté comme étant un "Beretta 92" ! [3]

- La .22lr est annoncée comme étant l’arme des truands il y a 20 ans !

Dans un rapport de 1997, les carabines 22 représentaient 13% des saisies. En 2010, les Kalash ont représenté 2,7%. Alors, qui et quoi croire ?

Il y a eu 2710 armes saisies en 2010 par la police, contre 1508 en 2009. Du coup, les trafic d’armes explosent ! Sauf qu’il y en avait jusqu’à 10.515 il y a juste 10 ans. Alors, les trafics d’armes explosent tant que ça ?

Tout cela montre bien que les journalistes sont des sortes de "généralistes", ils savent parler un peu de tout mais sans aller au fond des choses. Ce n’est pas une critique, cela doit être du à leur formation. Alors on pourrait dire que c’est excusable quand c’est une "erreur". Mais c’est une véritable escroquerie quand c’est fait exprès... Venant d’une grande chaîne d’info, c’est impardonnable.

JPEG - 9.7 ko

Le véritable Colt Cobra n’a rien à voir avec la réplique que le journaliste nous fait montrer

JPEG - 46.1 ko
Plein de bizarerie : du faux pour faire "sensas" !
JPEG - 42.3 ko
Fausse bouche de canon Ce n’est pas un 38. C’est un "truc" d’alarme "bidouillé" !
Anecdote
Dans les années "1994" un maire d’une banlieue parisienne à dénoncé et fait interdire un reportage télé-bidon en caméra cachée montrant "Air-soft PVC et AK 22 Jager" détenus soit disant dans les caves de sa cité. Ainsi, lors d’une première grande conciliation-armes "Poniatowski " avait exigé que les journalistes menteurs soient sanctionnés ?

Aujourd’hui tout recommence !

PNG - 92 ko
Chiffres officiels de saisie d’armes sur les 12 dernières années.

[1SAFN : Fusil semi automatique à 10 coups, fabriqué entre 1950 et 1970. En plus des 50 000 fusils livrées à la Belgique, 125 000 armes furent livrées aux pays suivants : Argentine, Brésil, Colombie, RDC, Égypte, Indonésie, Luxembourg et Venezuela. Elles furent utilisées durant la Guerre de Corée, la Violencia, la Crise de Suez et la Crise congolaise.

[2Ce Colt Cobra est en fait un Harpax caractérisé par les flancs plats de chaque coté du canon,

[3Le BERETTA 92 est en fait un pistolet d’alarme - marque UMAREX modèle RECK Miami 92 nickelé. Pas plus de 200 € TTC en armurerie.

Imprimer cet article

Imprimer